Que signifie redondance : définition de redondance

La redondance s’apparente à la définition inutile des informations. En d’autres termes, cela consiste à répéter une information sous de nombreuses formes sans une nécessité. Par ailleurs, la redondance des données en informatique désigne la disponibilité des données identiques dans divers gisements de données.

Quelle est la différence entre la redondance volontaire et la redondance accidentelle ?

Accidentellement, il peut se produire une redondance des données. Néanmoins, elle peut volontairement se spécifier à des fins de restauration puis de sauvegarde. En réalité, la redondance volontaire des data protège parfois les données qui se trouvent sur les serveurs.

A découvrir également : Pouvez-vous installer Malwarebytes sur un Mac ?

Dans le même temps, elle améliore la sécurité des systèmes puis favorise leur cohérence. Quant à la redondance accidentelle des données, elle peut se réaliser que je les data sont affectées du codage inefficace. Soit, à cause de la complexité du processus ou du système.

Comment pouvez-vous procéder pour éviter la redondance accidentelle des informations ?

Dans divers emplacements, le stockage des données identiques peut facilement être concevable. Par contre, vous devez prévoir un champ qui regroupera les données de référence pour éviter les problèmes de redondance. À cet effet, il faut savoir que ce champ favorisera la mise à jour des concurrences des données identiques depuis les points d’accès.

A voir aussi : Comment résoudre les problèmes de connexion à Mamcincom ?

Au cas où il y aurait pas une telle précaution, la redondance des données entraînera des incohérences. Surtout quand certaines mises à jour ne porteront systématiquement pas sur les champs qui contiennent des données identiques.

Finalement, les données identiques ont de différentes valeurs. Ce qui suscitera une défaillance et des problèmes au cours du traitement. Toutes les analyses qui suivront sont faussées. Parce qu’elles ne se fondent pas obligatoirement sur la bonne version des données sauvegardées.

La réduction de la redondance des données : la technologie MDM

Habituellement, nous rencontrons le problème de la redondance des données. N’oubliez surtout pas que ce problème se rencontre dans la majorité des sociétés. En général, les sociétés possèdent un portefeuille hétérogène de logiciels avec des fragments inexactes de données. En outre, ces données sont incomplètes puis incohérentes et se trouvent plusieurs silos des logiciels.

Cette redondance des données se réalise naturellement quand les sociétés décident de générer une cohérente vue des bases des clients. De ce fait, le rapprochement des données de plusieurs systèmes opérationnels se révèleront complexes. Prenons le cas par exemple du client prénommé X dans un système et de Y dans un autre.

Sachez que les prises de décisions intelligentes ne sont pas faciles avec ces problèmes. Toutefois, leur résolution se réside dans la façon dont toutes les données partagées sont traitées. La MDM (la gestion des données de référence) représente une méthode absolue qui vous permettra de relier les données essentielles des sociétés à un fichier de référence.

Retenez bien que les données de référence concernent les clients, les produits, les ressources et équipements, les emplacements, les employés. S’ajoutent à ceci, les départements de toutes les organisations.

Actuellement, la technologie MDM s’impose comme la solution qui sert à gérer idéalement les données partagées. Elle aide encore à éliminer la redondance des donnes et à atteindre le graal de la fiabilité ultime. À la fois, le MDM garantit cohérence, sécurité des données puis agilité. Ainsi, il offre aux entreprises un atout concurrentiel avec un retour plus rapide sur investissement.