C’est quoi le code WPA2 ?

Le sigle WPA2 apparaît fréquemment lors des tentatives de connexion à un réseau wifi. Un message de sécurité précède le plus souvent ce sigle. Tout le monde n’est pas forcément doué pour les questions de sécurité informatique. Il est donc légitime de se demander ce que signifie le code WPA2.

Qu’est-ce que le code WPA2 ?

WPA2 est l’abréviation du groupe de mots Wifi Protected Acces. La traduction littérale de ces mots donne : Wi-Fi à Accès Protégé. La principale connaissance du code WPA2 qu’il faut avoir est que ce sigle désigne une clé de sécurité très fiable pour un réseau wifi. Le routeur dont les tentatives de connexion affichent ce message dispose en effet d’un paramètre de mot de passe WPA2.

A lire aussi : C’est quoi un compte Hotmail ?

Le propriétaire peut donc être joyeux parce qu’il a en sa possession un grand outil de protection de son réseau wifi. La clé de sécurité WPA2 doit sa grande capacité à sécuriser un réseau wifi à son mode de fonctionnement. Grâce à ce code, le propriétaire du réseau peut lui-même générer un mot de passe sans lequel la connexion au réseau wifi est impossible. Ceci le met à l’abri des pirates informatiques.

Comment est né le code WPA2 ?

Pour avoir une telle efficacité, WPA2 a été élaboré sur l’ossature d’anciens systèmes de sécurité. Les failles de ces systèmes ont été progressivement corrigées pour donner naissance au protocole WPA2. Au tout début en 1997, il y avait le Wifi Equivalent Privacy (WEP). Ce premier protocole de sécurité avait beaucoup de failles. Très vite, les pirates informatiques réussirent à le contourner pour avoir accès aux données des autres. Il fallait donc l’améliorer.

A lire aussi : Comment accéder à mon compte utilisateur Orange ?

Pour corriger les failles de WEP, le Wifi Protected Access (WAP) a vu le jour en 2003. En plus de corriger les défaillances du premier protocole, ce protocole possède de nouveaux outils pour renforcer la protection des données. L’un de ces outils très célèbres est le Temporal Key Protocol (TKIP). Cet outil est chargé de brouiller les données par un chiffrement afin de refuser l’accès sans le mot de passe.

Toujours dans le but de parfaire la sécurité des réseaux wifi, WAP a connu des améliorations et en 2006, WPA2 voyait le jour. Les principales modifications qui font la performance de ce code sont réalisées au niveau du TKIP. Cet outil a été remplacé par un autre, Counter Mode Cipher Block Chaining Message Authentification Code Protocol (CCMP). Grâce à ce nouvel outil utilisé par WPA2, l’utilisateur bénéficie d’un meilleur chiffrement des données. La performance de WPA2 en fait protocole de sécurité de réseau wifi le plus utilisé jusqu’à ce jour depuis sa naissance.