Choisir l’équipement adéquat pour une installation photovoltaïque autonome

Vous envisagez une installation photovoltaïque autonome et hésitez sur le choix des équipements ? Sachez que les systèmes photovoltaïques sont généralement constitués de cinq composants : le panneau solaire photovoltaïque, un régulateur de charge, un banc de batteries, un onduleur et un compteur électrique. L’installation correcte de tous ces éléments détermine le rendement des panneaux solaires. Néanmoins, le contrôleur de charge et le banc de batteries sont facultatifs. Certes, ils vous aident à stocker et à mieux utiliser l’électricité produite. Cependant, ils peuvent également augmenter le prix total de l’installation photovoltaïque autonome.

Une matrice solaire photovoltaïque

Une matrice solaire photovoltaïque représente un support pour les panneaux. Selon votre choix, il peut contenir un certain nombre de panneaux solaires photovoltaïques reliés électriquement. Les systèmes photovoltaïques doivent être installés sur des structures de montage stables. Ces dernières doivent être capables de :

A voir aussi : 55 sujets de discussion intéressants avec des amis, des partenaires ou de la famille

  • supporter le générateur ;
  • maintenir solidement les panneaux photovoltaïques ;
  • résister aux conditions météorologiques telles que le vent, la pluie et la corrosion pendant les prochaines décennies.

Grâce à la flexibilité des panneaux photovoltaïques modulaires, les systèmes photovoltaïques offrent de nombreuses conceptions différentes. Ainsi, ils répondent à une grande variété de besoins électriques, quelle que soit la taille de la surface d’installation. Dans tous les cas, prenez soin de dimensionner votre installation pour mieux la faire correspondre à votre consommation.

Un régulateur de charge

Les contrôleurs de charge régulent le courant continu provenant des panneaux solaires pour s’assurer que les batteries ne se surchargent pas. Un régulateur de charge sert à mesurer la charge des batteries et à arrêter le courant afin d’éviter que les batteries ne subissent des dommages permanents.

A voir aussi : Convertir 200ml en cl : la solution facile et rapide !

Les régulateurs de charge peuvent être divisés en deux types : la modulation de largeur d’impulsion (MLI) en anglais Pulse Width Modulation (PWM) et le suivi du point de puissance maximale (MPPT).

Le PWM est un type standard. Il est plus recommandé pour les petites installations photovoltaïques et les bancs de batteries, car il varie entre 4 et 60 ampères. En revanche, les régulateurs de charge MPPT conviennent mieux aux systèmes photovoltaïques présentant une tension élevée, allant jusqu’à 160 volts CC.

Toutefois, vous n’avez besoin d’un régulateur de charge que si vous disposez d’un parc de batteries. Autrement, vous n’aurez peut-être pas à adopter un régulateur de charge. Dans ce cas, votre panneau photovoltaïque doit produire environ 2 watts ou moins pour chaque 50 Ah.

Un banc de batteries

installation photovoltaïque autonome

Un banc de batteries permet de ne pas gaspiller l’énergie non utilisée. Il stocke l’énergie produite par le panneau photovoltaïque et qui n’est pas consommée immédiatement. Il peut, par exemple, alimenter votre maison pendant la nuit ou lorsque la lumière du soleil est insuffisante.

L’inclusion d’un banc de batteries dans vos systèmes photovoltaïques est facultative. Mais elle peut doubler la quantité d’énergie solaire que vous pouvez utiliser. Avec un système de batterie, votre maison pourra utiliser 80 % de l’énergie qu’elle produit. Alors que sans système de batterie, ce chiffre ne serait que de 40 %.

Un onduleur

Un onduleur est un élément clé de tout système solaire photovoltaïque, car il convertit l’électricité du courant continu en courant alternatif. Cela est nécessaire puisque vous avez besoin de courant alternatif pour l’alimentation de vos appareils ménagers.

Un compteur électrique

Quel que soit votre système solaire photovoltaïque, votre foyer doit disposer d’un compteur électrique qui mesure la consommation d’électricité par maison ou appartement. Celui-ci est connecté au système PV et mesure la quantité d’électricité que vous consommez dans votre maison. L’électricité produite à partir des panneaux photovoltaïques et non stockée ou utilisée, sera réinjectée dans le réseau électrique.

Vous pouvez aussi opter pour le monitoring. Il permet l’analyse des performances de vos panneaux à partir de votre ordinateur, tablette ou smartphone. Il se présente sous forme de graphe, de récapitulatif ou de tableau instantané.

Les données sont échangées entre l’application de surveillance et votre installation grâce à un accès à internet. Vous n’aurez pas besoin d’acheter un kit supplémentaire, puisque vous avez déjà probablement un smartphone. Et la mise en service se fait directement sur l’onduleur.