Danger cigarette electronique et vapotage passif

Depuis quelques années, de nombreux fumeurs abandonnent la cigarette classique pour se tourner vers le vapotage. De même, les fumeurs débutants ont également tendance à préférer cette nouvelle version de tabagisme du fait de sa nocivité très atténuée. Cependant, cette cigarette moderne n’est pas aussicomplètement inoffensive. Voilà pourquoi nous abordons ici la question du danger du vapotage passif avec une cigarette électronique.

Un danger quasi inexistant

Le vapotage passif est similaire au tabagisme passif. Cela renvoie au fait de vaper en présence de non-vapoteurs et donc exposer son entourage à la vapeur de l’e-cigarette. La toxicité éventuelle du vapotage passif n’est cependant pas effective car elle ne remplit pas 3 conditions.

Lire également : Faciliter les démarches au patient grâce au serveur de résultats

Premièrement, la vapeur de l’e-cigarette devrait demeurer dans l’air assez longtemps pour pouvoir être inhalée par une personne à proximité. Or, la vapeur que vous rejetez de votre vaporisateur s’évapore très rapidement. En effet, les gouttelettes s’échappent dans l’air en très peu de temps sauf si vous soufflez directement dans le visage d’une personne.

Deuxièmement, la personne proche du vapoteur devrait pouvoir assimiler les molécules contenues dans la vapeur de l’e-cigarette. Cependant, les molécules de la vapeur expirée sont difficilement assimilables par l’organisme de la personne à proximité. La fumée de la vapoteuse peut contenir de la nicotine mais en proportion trop faible pour dégrader la santé.

A lire également : Comment s'appelle la femme de Coluche ?

Pour finir, la quantité de molécules dans la fumée du vapoteur devrait être conséquente pour être considérée comme un risque. Pourtant le taux de particules présentes dans la fumée d’une cigarette électronique est trop bas pour mettre en danger votre entourage. De ce fait, le danger du vapotage passif est pratiquement inexistant.

Quelques risques possibles

Le vapotage passif est souvent associé au danger à cause de l’inhalation de nicotine. Pourtant, son taux est trop faible pour faire effet sur vos proches d’où la toxicité due à la nicotine est insignifiante. Néanmoins, cette pratique n’est pas totalement sans danger.

Troubles respiratoires

Des études menées par des scientifiques ont permis de relier le vapotage passif aux manifestations de problèmes respiratoires chez les jeunes adultes. En d’autres termes, cela a mis en lumière plusieurs cas de symptômes d’essoufflement et de bronchite. Ce constat fut le résultat d’une analyse de 2000 participants exposés régulièrement aux effets des vapeurs de cigarettes électroniques.

Allergies rares

Il peut également arriver qu’un vapoteur se découvre allergique au liquide pour cigarette électronique. Il s’agit d’un phénomène rare, mais tout de même possible. Lorsque ce cas de figure survient, il est souvent dû au propylène glycol qui compose le liquide.

Vous vous posez donc forcément la question : votre entourage peut-il souffrir d’une allergie au vapotage passif ? Rassurez-vous cette situation n’est pas envisageable. Excepté en cas d’allergie extrême, la quantité de propylène glycol contenue dans la vapeur expirée est trop négligeable pour générer une réaction allergique.

Impacts sur l’entourage sensible

Comme déjà évoqué, la vapeur de l’e-cigarette n’est quasiment pas nocive pour votre entourage car elle ne renferme pas de produits toxiques. Néanmoins, cela est-il aussi effectif avec les femmes enceintes et les enfants ?

Effet sur les femmes enceintes

Le vapotage passif n’est associé à aucune conséquence connue sur les bébés. En outre, le vapotage lui-même n’accuse également pas d’effet négatif sur les femmes enceintes et leurs fœtus. De ce fait, vapoter à côté d’une femme enceinte présente des risques faibles. Toutefois, par précaution l’exposition passive à la vapeur d’une cigarette électronique est quand-même à éviter pendant la grossesse.

D’un autre côté, la grossesse est une période très sensible pour la formation et le développement du bébé. La croissance du fœtus dépend essentiellement de l’état santé de la mère d’où il est primordial d’arrêter la cigarette durant cette période. La cigarette électronique peut alors devenir un allier de poids pour parvenir à un sevrage tabagique.

Effet chez les enfants

Contrairement au tabagisme passif, le vapotage passif ne présente pas de réels risques pour les enfants. Toutefois, par souci de prudence, veillez à ne pas trop exposer les enfants aux vapeurs des cigarettes électroniques. D’autant plus s’ils sont sujets à des pathologies pulmonaires ou des infections régulières.

Par ailleurs, le glycérol a la fâcheuse habitude d’encombrer les bronches car il est assez gras. Même si cela est occasionnel et dépourvu d’effet durable, les poumons peu développés des enfants sont quand-même très sensibles aux infections pulmonaires.