Logo Supreme : histoire de la marque et origine du symbole

Supreme est une marque de vêtements streetwear ainsi que d’accessoires de mode. Elle a été créée en 1994 dans la ville de New York par James Jebbia. Au début de la création du magasin, les employés ainsi que les clients étaient majoritairement des skateurs et des artistes. Quelle est l’histoire de cette marque ? D’où vient son logo ? Voici des détails sur l’histoire et l’origine de la célèbre marque de hip-hop Supreme.

Histoire de la marque Supreme

Contrairement à d’autres marques de vêtements tout aussi célèbres, Suprême est une marque de vêtements très discrète.

A lire aussi : Quels sont les différents types de poste à souder ?

Présentation de la marque

La marque Supreme est à l’image de son fondateur, assez réservée. Elle a adopté une stratégie qui consistait à publier seulement quelques articles de leur collection, une fois par semaine. À l’inverse des autres marques qui ont pour habitude de montrer toute leur collection en une seule fois. Cette technique a pour avantage de maintenir le suspense ainsi que le battement médiatique qui a fait connaître la marque.

Supreme distribue aussi dans ses magasins les marques comme Vans, Nike, SB, Spitfire. Il y a aussi Thrasher, Girl Distribution Company et Dime. Il n’existe pas énormément de boutiques Supreme, ce qui fait que la vente se déroule de manière obscure. Les articles de la marque sont aussi fabriqués en peu d’exemplaires. Par conséquent, les particuliers désireux n’en trouvent que dans la revente.

A découvrir également : Qui est le mari de Sophie Coste ?

De telle sorte que la marque s’est créé une vraie commercialisation autour de la marque. Il n’est pas rare de voir des particuliers acheter des articles qui font deux fois leur réel prix sur internet. La marque a 14 points de vente de par le monde entier (États-Unis, Europe, et Asie de l’Est). Le seul revendeur autorisé par Suprême est Dover Street Market. Ironie du sort, c’est le Japon qui accueille le plus de magasins de la marque. Ce pays obtient alors 6 points de vente au total et 3 à Tokyo.

Historique de la marque américaine

La marque Supreme est une marque qui a su tirer profit de ses multiples collaborations avec des maisons de luxe. Il s’agit principalement de Louis Vuitton. Ses partenariats lui ont permis de s’imposer comme une marque de streetwear haut de gamme.

La marque Supreme se fait connaître grâce à Chloë Sevigny en 1995. Celle-ci est apparue dans Kids avec des habits de la marque Supreme. De plus, le 19 janvier 2017, on la remarque dans le défilé automne/hiver de la célèbre marque Louis Vuitton. Ce fut un des grands moments dans le milieu de la mode. Il a réuni une marque de streetwear et de luxe.

Origine du logo Supreme

On résume le logo de la marque Supreme à un simple logotype en blanc présenté sur un fond rouge. Pourtant, cela va bien au-delà.

La réussite de l’emblème

Aussi sobre qu’elle soit, la marque américaine a une niche unique. D’un point de vue commercial, c’est une réussite puisque certains articles ont été revendus à plus de 1000 dollars. Le logo a fait son introduction quand le premier magasin Suprême a été ouvert sur la rue Lafayette Street. Cela s’est fait dans la capitale métropolitaine de New York. Selon le fondateur Jebbia, son ouverture a coûté 12 000 dollars.

À la base, la boutique devrait écouler seulement des marques comme Zoo York, Short’s et Spitfire. Sauf que Jebbia a souhaité marquer l’occasion avec un T-shirt unique. Il devait choisir entre trois différents T Shirts, le premier arborait un patineur des années 1970, l’autre présentait Travis Bickle. Ce dernier est l’acteur principal du thriller Taxi Driver paru en 1976. Le troisième t-shirt porte un simple logo de la marque Supreme.

L’inspiration par Barbara Kruger

L’emblème est apparu grâce à l’aide de l’ami de James Jebbia qui n’appréciait pas spécialement le logo initial. Il trouvait qu’il n’avait pas d’identité. Pour corriger ce défaut, il a donné aux dessinateurs comme source d’inspiration le livre de Barbara Kruger. Celle-ci est l’une des artistes conceptuelles et collagistes les plus populaires aux États-Unis.

La dernière version du logo a été créée grâce à l’affiche de l’artiste sur l’avortement légal. L’affiche montrait la face d’une femme divisée en deux. Elle portait l’inscription “Votre corps est un champ de bataille”, écrite en blanc sur un fond de couleur rouge vif. Le logo Supreme copia jusqu’au style du lettrage et à la police.