Quelle vitamine pour assimiler la vitamine D ?

La vitamine D est indispensable pour le métabolisme osseux. Un faible taux de cette substance dans l’organisme peut aussi déclencher le rachitisme chez les enfants. Selon les médecins, la vitamine D est la quasi-hormone avec des bénéfices potentiels pour l’organisme. De plus, ses liens avec le système immunitaire font l’objet de nombreuses études aujourd’hui. Lisez cet article pour découvrir l’assimilation de la vitamine D.

Du magnésium pour catalyser la vitamine D en 25 -(OH)D

Des chercheurs ont fait des analyses au laboratoire pour démontrer l’interaction entre la vitamine D et le magnésium. Au terme de leurs expériences, il a été convenu que la vitamine D facilite l’absorption du magnésium. De plus, cette substance permet à son tour d’activer la vitamine D. En effet, le magnésium est le moteur des différentes enzymes qui métabolisent la vitamine D.

A découvrir également : C’est quoi la chirurgie ambulatoire ?

Aussi, la vitamine contenue dans les aliments est-elle transformée une fois dans l’organisme humain. Cette substance subit des transformations pour être stockée sous forme de 1,5 [OH]2D. Ce dernier exerce ensuite ses fonctions biologiques pour déclencher les réactions. En un mot, l’organisme ne peut pas bénéficier de la vitamine D sans avoir une réserve de magnésium. Celui-ci est un catalyseur des réactions où il y a de la vitamine D.

En outre, il faut comprendre le mécanisme de l’assimilation de la vitamine D avant d’en consommer en masse. Accepter avant toute chose que cette substance ne soit d’aucune importance dans l’organisme s’il n’y a pas de magnésium. C’est d’ailleurs pour cela que les patients ayant un niveau optimal de magnésium ne souffrent pas de la carence en vitamine D. Une forte consommation de magnésium peut donc permettre d’éviter les risques de carence en vitamine D.

Lire également : Comprendre les différentes options pour la réinvention de votre poitrine

Quelques sources de magnésium ?

Comme vous l’avez lu plus haut, le meilleur catalyseur de la vitamine D est le magnésium. Il est donc important de connaître les sources de celui-ci pour ne pas souffrir de sa carence dans l’organisme. Tout d’abord, les recommandations en magnésium pour la vitamine D ne sont pas les mêmes pour les hommes que pour les femmes. Et selon les chercheurs, les mets occidentaux fournissent la moitié de la quantité idéale.

Ainsi, vous trouverez la quantité de magnésium nécessaire dans des aliments comme : le haricot, le riz, les amendes, le jaune d’œuf, etc. Si vous avez ces aliments dans vos menus, alors ne vous inquiétez pas pour votre besoin de magnésium. Par exemple, une seule tranche de banane suffit pour obtenir 30 mg de magnésium.

Le dosage de la vitamine D

L’un des moyens les plus sûrs de déterminer le niveau de vitamine D dans l’organisme est de faire des prélèvements sanguins. En effet, vous allez vous faire prélever le sang et ensuite passer au laboratoire pour les analyses. Le dosage sera réalisé par un expert qui dispose des compétences nécessaires. C’est également à lui de déterminer si le taux est normal ou si vous aurez besoin d’apports en vitamine D.

Par ailleurs, les besoins en vitamine D varient suivant l’âge des patients. La couleur de la peau et la corpulence peuvent aussi être des facteurs déterminants. Par exemple, les enfants, adultes et vieux n’ont pas les mêmes besoins en vitamine D. Il est donc important de vous faire consulter avant d’opter pour une supplémentation.