Comment arrêter ma bourse ?

La bourse ou le marché des capitaux financiers est un marché en perpétuelle fluctuation. Il exige dynamisme et vigilance de la part de tous les intervenants. Sur ce marché, on peut gagner gros, mais on peut aussi tout perdre. Dans cet article, nous vous montrons comment arrêter vos positions en bourse.

Qu’est-ce qu’un ordre stop ?

Un ordre stop est un ordre d’achat ou de vente d’un titre lorsque son cours dépasse un point particulier. Ainsi, il assure une plus grande probabilité d’atteindre un prix d’entrée ou de sortie prédéterminé. Par conséquent, l’ordre limite la perte de l’investisseur ou bloque un bénéfice. Une fois que le cours franchit le point d’entrée ou de sortie prédéfini, l’ordre stop devient un ordre de marché.

Lire également : Comment gagner des Bitcoins en ligne ?

Également appelé « stop », un ordre de vente stop lié à un ordre à cours limité est appelé ordre « stop-loss ». Par exemple, vous décidez que si un actif baisse de 10 %, vous mettrez un ordre « stop-loss ». Ceci pour le vendre automatiquement et passer à autre chose. En gardant les pertes relativement petites et gérables, vous ne subirez pas une grosse perte dévastatrice.

En résumé, l’ordre stop est l’un des moyens les plus efficaces d’arrêter sa bourse

Lire également : Qu’est-ce qu’un bilan patrimonial ?

  • Les ordres stop sont des ordres qui sont déclenchés lorsqu’une action dépasse un niveau de prix spécifique. Au-delà de ce prix, les ordres stop sont convertis en ordres de marché qui sont exécutés au meilleur prix disponible.
  • Les ordres stop sont de différents types : ordres stop d’achat et ordres stop de vente.
  • Les ordres stop sont utilisés pour limiter les pertes avec un stop-loss ou verrouiller les profits en utilisant un stop haussier.

Comment fonctionne un ordre stop

Il existe deux méthodes courantes pour placer des stops de vente. Mais, aucun chiffre ou formule magique ne fonctionnera 100 % du temps. De plus, les stops peuvent être relevés à mesure que le titre gagne du terrain.

La première méthode consiste à placer le stop sous le niveau de support. Il est relativement simple d’identifier un niveau de support. Il suffit de regarder un graphique et de trouver l’endroit où la chute s’est arrêtée lors des baisses précédentes. Une cassure sous ce prix signifie souvent que le titre se dirigera encore plus bas avant de se retourner.

La deuxième méthode consiste à placer le stop 5 à 15 % en dessous du prix d’achat. Ceci selon le niveau de confort de l’investisseur. En théorie, du moins, cela réduit la probabilité d’une perte catastrophique. En outre, le fait d’identifier à l’avance la baisse potentielle permet à l’investisseur de se préparer au pire des scénarios.