Comment lancer L’AB testing ?

Pour améliorer l’expérience utilisateur et optimiser son site web, le besoin de faire un test A/B testing se fait sentir auprès des professionnels de l’e-commerce et du webmarketing. Il s’agit d’un test efficace pour répondre facilement aux besoins des internautes. Découvrons en détail de quoi il est question. 

A/B testing : un outil d’amélioration de la conversion et de l’UX

L’A/B testing est une méthode efficace pour améliorer l’UX et la conversion sur un site internet. Très utilisé par des experts en webmarketing et de l’e-commerce, l’ab testing a pour principal intérêt de comparer deux versions d’un même produit ou d’un même site et d’observer les résultats. On fait alors un retour d’expérience sur les deux versions afin d’identifier la plus performante. Cet outil s’applique à n’importe quel élément d’un site web. Ce test invite des visiteurs définis à tester deux versions d’une page. L’important, ce n’est pas la personne qui teste les versions ni ce qu’elle dit, mais plutôt ce qu’elle fait. Cette méthode assure l’optimisation de l’expérience utilisateur et de répondre plus facilement aux besoins des internautes. Le but de ce test est donc de déterminer la version la plus concluante et d’identifier les facteurs qui ont influé sur les résultats. 

A voir aussi : Qui est le conjoint de Nicoletta?

La méthode de l’A/B testing

Le fonctionnement de l’A/B testing repose sur un processus simple. Il faut comparer deux versions d’une page web ou d’une application mobile pour déterminer laquelle est la plus performante. Les variations concernées sont le A et le B. Elles sont présentées de façon aléatoire aux utilisateurs. Les variables à tester peuvent être :

  • La Home page.
  • Les “Calls To Action” (CTA).
  • Les visuels.
  • Les Landing pages.
  • Les formulaires.
  • Les emails.

Cette méthode permet alors de construire et de tester des hypothèses afin de mieux comprendre les éléments qui influencent le comportement des utilisateurs. Elle permet aussi de passer des hypothèses aux certitudes pour améliorer ses actions marketing. 

Lire également : Quel est le prix d'une alarme Verisure ?

La mise en place de l’A/B testing

Pour commencer, il faut définir les objectifs et les variables à tester. Toutefois, pour bien affiner les résultats, il est important de définir un seul élément à tester, comme l’objet de son email par exemple. Il faudrait également définir les KPIs que l’on désire analyser et améliorer. Ensuite, on met en place deux versions de son test et de paramétrer ce test dans son outil. On sélectionne l’échantillon et la durée du test. On crée des variantes et des pages de destination. Pour les outils, on recommande Google Optimize, AB Tasty, VWO et Kameleoon. 

L’analyse et l’interprétation des résultats

Cette phase est la plus délicate. Il faut savoir analyser et interpréter les résultats. Bien souvent, les professionnels ont recours aux méthodes fréquentistes et Bayésiens. On analyse les résultats pour savoir s’ils correspondent aux objectifs préalablement définis. On enregistre la version la plus performante, celle qui est évaluée selon les objectifs fixés. Si statistiquement, une version présente des résultats positifs, elle devra être implémentée au sein du site. C’est à partir des résultats que l’on tirera des conclusions et décider de la suite de cette action. 

Les conseils pour obtenir un meilleur résultat de l’A/B testing

Lorsqu’on pratique l’A/B testing, il est important de se fixer les bons objectifs et de créer des hypothèses. Ensuite, il est primordial d’identifier les éléments à tester et de définir l’audience. La taille de l’échantillon est déterminante. Enfin, il faut tester une seule variable à la fois et mener un seul test à la fois. On élimine les biais et les facteurs qui créent des confusions. 

Exemple de cas de AB testing

L’un des exemples concrets est l’A/B testing utilisé par Bricomarché pour améliorer sa stratégie de personnalisation. Il a fait du NPS sa priorité dans sa stratégie. Bricomarché a observé un taux de rebond important et une sortie élevé sur sa page produit. Pour faire baisser ce taux, il a lancé l’AB testing en lançant une campagne NPS afin de collecter des verbatims. Résultat, il a réussi à réduire le taux de retour client de 35 %. 

Pour conclure, l’A/B tetsing est une méthode efficace pour améliorer l’optimisation de son site web ou son application. Pour réussir ce test, il faudrait tenir compte de toutes les étapes clés.