Comment faire un devis d’électricité: les étapes à suivre

Le devis d’électricité constitue une proposition de contrat encadrant la relation client/électricien. Pour garantir la sécurité de cette dernière, l’établissement de ce document représente une étape importante. En réalité, il doit être rédigé avec soin et minutie. Quelles sont les étapes à suivre pour faire un devis d’électricité ? Suivez-nous pour tout savoir.

La mention des informations du devis d’électricité

Dans le but d’assurer l’encadrement de la relation client/électricien, il est important que le devis électrique contienne certaines informations. Ces dernières apparaissent dans l’article 3 de l’arrêté du 2 mars 1990. Essentiellement, on peut noter :

Lire également : 10 techniques de marketing qui fonctionnent pour les petites entreprises

  • La mention « devis » ;
  • Lire également : Les étapes clés pour un transfert d'activité réussi à Montpellier

  • La date d’établissement du devis ;
  • Les renseignements essentiels sur l’entreprise (statut, forme juridique, adresse…) ;
  • Les informations sur le client ;
  • Le prix global HT des travaux ;
  • Le prix global TTC des travaux ;
  • Le tarif de la main-d’œuvre ;
  • Le prix du devis s’il est payant, etc.

Dans le cas où le prix conviendrait aux deux parties, le devis électrique doit être daté. Par ailleurs, il est nécessaire que ce document, en plus de contenir la mention « lu et accepté », soit signé à la main par le client. Enfin, la mention « devis reçu avec l’exécution des travaux » devra être portée au devis.

D’autres mentions facultatives que doit contenir un devis d’électricité concernent les coordonnées bancaires de l’entrepreneur, le numéro de téléphone de l’artisan, les modalités de SAV, les assurances et les garanties.

L’établissement du devis d’électricité

L’établissement du devis proprement dit succède à la mention des informations. Dans ce cadre, de nombreux paramètres sont pris en compte. Précisément, la proposition de prix repose sur plusieurs éléments. Les travaux électriques à effectuer sur le chantier sont sûrement les plus importants. Ils intègrent aussi bien l’installation électrique, la rénovation électrique, la pose d’une prise ainsi que le diagnostic électricité. Outre les travaux à réaliser, il est nécessaire de tenir compte de la surface de l’habitation. Celle-ci influence notamment le montant du devis pour les tarifs de travaux évalués au mètre carré.

D’autres facteurs tels que l’ampleur des travaux à faire, l’accessibilité du chantier, la localisation du chantier et les frais annexes ne doivent pas non plus être négligés.

Le calcul du devis d’électricité

La dernière étape de l’établissement d’un devis d’électricité concerne le calcul du devis électrique. Il se détermine en fonction de différentes postes de coût.

Le prix des fournitures

Les fournitures nécessaires pour exécuter les travaux électriques peuvent grandement varier. Selon le projet, il peut s’avérer essentiel de prévoir un tableau électrique, des prises électriques, des fils électriques, des sorties de lumière, etc.

Le tarif de la main-d’œuvre et de l’électricien au forfait

Pour une construction, les travaux d’électricité peuvent être facturés à l’heure, au mètre carré ou au forfait. En réalité, ce sont les prestations qui dictent le choix. S’agissant du tarif de l’électricien, il dépend de la prestation à réaliser. Généralement, il s’applique pour les travaux de rénovation sans grande envergure.

En somme, la rédaction d’un bon devis d’électricité est axée sur trois piliers : la mention des informations, l’établissement du devis proprement dit et le calcul du devis d’électricité.

La présentation du devis d’électricité

La présentation du devis d’électricité est une étape cruciale dans l’exercice. Elle permet de faciliter la compréhension des clients et, par conséquent, de leur donner une idée précise sur les travaux à réaliser.

Pour présenter un devis d’électricité clair et complet, plusieurs éléments doivent être pris en compte.

Le nom, le prénom et l’adresse complète du client doivent figurer en haut à gauche du document. Il faut indiquer la date ainsi que le numéro du devis pour garantir sa traçabilité. Pensez à bien mentionner l’intitulé des travaux électriques suivant leur nature et leur objet.

La deuxième partie concerne le détail financier des prestations proposées dans le cadre du chantier électrique. Cette partie doit comporter toutes les postes financières liées au projet : coût horaire HT (Hors Taxe) ou TTC (Toutes Taxes Comprises), taux horaires auxquels ces derniers sont facturés au client… Le tarif peut varier selon les régions ou encore selon la complexité de la tâche à effectuer.

Il est crucial d’indiquer une durée prévisionnelle pour chaque intervention afin que le client soit conscient de ce qui se passera pendant toute la période évoquée.

Donc, en respectant toutes ces étapes pour produire un bon devis d’électricité, vous pouvez facilement convaincre vos clients tout en les mettant en confiance avec une présentation claire et précise de votre travail.

Les éléments à prendre en compte pour un devis d’électricité précis

Lors de l’établissement d’un devis d’électricité, pensez à bien prendre en compte plusieurs éléments pour garantir sa précision. Voici les principaux à ne pas négliger.

Évaluez la complexité des travaux électriques proposés et prenez le temps nécessaire pour bien comprendre les besoins du client. Cela vous permettra d’avoir une idée précise sur le budget à prévoir ainsi que la durée des travaux.

N’hésitez pas à visiter les lieux avant de faire votre devis. Cela vous donnera une meilleure idée sur l’état actuel du système électrique en place et vous permettra aussi de détecter toute sorte de dysfonctionnement ou difficulté qui pourrait avoir un impact non négligeable sur le coût des travaux.

Une autre étape importante dans l’évaluation du coût total des travaux est la prise en compte des matériaux nécessaires pour réaliser ces derniers. Pensez donc à inclure tous les composants requis tels que câbles, interrupteurs, prises, etc., afin que vos clients puissent avoir une meilleure compréhension du coût final qu’ils auront à débourser.

Lorsque vous élaborez votre devis, assurez-vous toujours de respecter certaines règles définies par la loi telles que le taux horaire minimum ou encore les tarifs réglementés applicables dans votre région.

Privilégiez aussi un langage clair et concis afin qu’il soit accessible au client lambda sans ambiguïté possible quant aux postulations financières. Gardez en tête que la présentation de votre devis est un élément déterminant pour faire bonne impression auprès des clients.

Le calcul du devis d’électricité est une étape cruciale dans l’exercice et requiert ainsi une grande rigueur dans son établissement. En prenant en compte tous les éléments ci-dessus, vous pouvez garantir la précision de votre offre tout en rassurant vos clients sur leur projet et leur budget futurs.