Logo News21.tv
Reseaux Sociaux



 


Favoris et Partage

Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export du mois d’octobre 2019. Au sommaire, la 2ème édition du Salon des 24 heures de l’international, le blé français se porte bien à l’étranger, le guichet unique de la Team France Export, le cognac bat des records à l’export et enfin l’impact de la taxe Trump et du Brexit sur le secteur vinicole de l’Hexagone.

Comme chaque mois, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad, société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Le sujet de ce mois-ci : Comment se déroule l’achat d’un bien immobilier (Partie 1)

Votre entreprise est déjà internationalisée, ou en passe de le devenir ? Venez gratuitement rencontrer les 100 experts et intervenants qui se retrouveront les 20 & 21 novembre au sein du Palais de la Porte Dorée à Paris dans le 12° lors du Salon des 24 heures de l’international pour la 2ème année. Au programme : 65 conférences, 6 destinations à l’honneur (Afrique, Brésil, Chine, Japon, Martinique, USA). Des solutions proposées par des experts comptables, des avocats, des banquiers, des coaches, etc. pour finaliser votre projet et faire les bons choix, pour monter votre société à l’étranger, la financer mais aussi pour recruter, animer, former et gérer les collaborateurs déjà expatriés (au sens littéral du terme) ou en passe de le devenir…Bref, l’évènement de vos solutions à l’international.
Pour vous inscrire et consulter le programme : http://24h-international.com
Pour joindre les organisateurs : 01 75 43 60 10 ou salon@24h-international.com

L’accident de Lubrizol à Rouen en septembre dernier n’a pas eu raison des exportations de blé en provenance du premier port céréalier de France et d’Europe. Alors que les mesures de restrictions sur les productions agricoles viennent d’être levées, la filière française du blé espère une bonne campagne d'exportation. Malgré le retard de l'Algérie dans ses commandes et la concurrence de l’Ukraine, l’Hexagone pourrait en effet vendre plus de 20 millions de tonnes de blé tendre à l'étranger, selon l'organisme public FranceAgrimer, dont 700 000 tonnes de plus que prévu hors d'Europe. L'Afrique de l'Ouest a par exemple repris ses commandes avec près de 442 000 tonnes de blé tendre depuis juillet, le double de l'an dernier et la Chine a déjà acquis 144 000 tonnes contre zéro à la même période en 2018. Autre bonne nouvelle : la demande pour les exportations françaises de blé dur - celui des pâtes et de la semoule est également en hausse en Italie, en Tunisie, au Maroc et en Turquie, le Canada, numéro un mondial, n’ayant pas de quoi fournir cette année.

Présent à Nice le 11 octobre dernier pour une réunion centrée sur les pays méditerranéens, le président des conseillers au commerce extérieur de la France, Alain Bentejac, a mis l’accent sur l’importance du guichet unique de la Team France Export. « Il faut aller dans le sens de l'unification du système, de sa simplification. Nous ne sommes qu'au début de cette initiative. Il faut continuer cet effort, pour aller à l'export de manière généralisée, le plus tôt possible. C'est la réforme du commerce extérieur la plus ambitieuse », a estimé M. Bentejac, interrogé par La Tribune. L’autre axe majeur du moment pour les conseillers au commerce extérieur ? Le renforcement de leur présence au sein des incubateurs d’entreprises et accélérateurs de startup.

A la hausse depuis cinq ans, les ventes du cognac à l’export battent des records. 2020 sera également de bon augure, les conseils de bassin Bordeaux-Aquitaine et Charentes-Cognac, ainsi que les Conseils régionaux Aquitaine et Charentes-Cognac de l'INAO (Institut national de l'origine et de la qualité, sous tutelle du ministère de l'Agriculture) ayant validé à 3400 hectares les limites de plantation nouvelles, présentées par l'ensemble des appellations d'origine protégées (AOP), indications géographiques protégées (IGP), et vignobles sans indication. Un chiffre sensiblement du même ordre qu'en 2019 (3.474 hectares) pour le spiritueux de renom.
Si le marché nord-américain porte 46% des exportations, plus particulièrement les Etats-Unis avec 94 millions de bouteilles, il faut savoir que le cognac, à l'inverse du vin, est épargné par les taxes douanières américaines de 25% qui ont commencé à s'appliquer le 18 octobre dernier.
A ce sujet ainsi que sur le Brexit, l’inquiétude règne parmi les viticulteurs hexagonaux, qui s’estiment « piégés » par des enjeux géopolitiques qui les dépassent, et ont demandé à l’Etat et à Bruxelles de réagir vite, « à la hauteur des enjeux ». Les Etats-Unis sont en effet le premier marché à l’exportation du vin français, avec des achats de 1,6 milliards d’euros l’an dernier. Le Royaume-Uni est le deuxième client avec des ventes de 1,1 milliards d’euros.

Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain.

Contenu de la vidéo : Bonjour et Bienvenue dans ce nouveau magazine alerte export du mois d’octobre 2019. Au sommaire, la 2ème édition du Salon des 24 heures de l’international, le blé français se porte bien à l’étranger, le guichet unique de la Team France Export, le cognac bat des records à l’export et enfin l’impact de la taxe Trump et du Brexit sur le secteur vinicole de l’Hexagone.

Comme chaque mois, profitez des conseils de Frederic Ibanez, fondateur de Alphatrad, société française spécialisée dans la traduction et l’interprétariat présente dans plus de 80 pays. Le sujet de ce mois-ci : Comment se déroule l’achat d’un bien immobilier (Partie 1)

Votre entreprise est déjà internationalisée, ou en passe de le devenir ? Venez gratuitement rencontrer les 100 experts et intervenants qui se retrouveront les 20 & 21 novembre au sein du Palais de la Porte Dorée à Paris dans le 12° lors du Salon des 24 heures de l’international pour la 2ème année. Au programme : 65 conférences, 6 destinations à l’honneur (Afrique, Brésil, Chine, Japon, Martinique, USA). Des solutions proposées par des experts comptables, des avocats, des banquiers, des coaches, etc. pour finaliser votre projet et faire les bons choix, pour monter votre société à l’étranger, la financer mais aussi pour recruter, animer, former et gérer les collaborateurs déjà expatriés (au sens littéral du terme) ou en passe de le devenir…Bref, l’évènement de vos solutions à l’international.
Pour vous inscrire et consulter le programme : http://24h-international.com
Pour joindre les organisateurs : 01 75 43 60 10 ou salon@24h-international.com

L’accident de Lubrizol à Rouen en septembre dernier n’a pas eu raison des exportations de blé en provenance du premier port céréalier de France et d’Europe. Alors que les mesures de restrictions sur les productions agricoles viennent d’être levées, la filière française du blé espère une bonne campagne d'exportation. Malgré le retard de l'Algérie dans ses commandes et la concurrence de l’Ukraine, l’Hexagone pourrait en effet vendre plus de 20 millions de tonnes de blé tendre à l'étranger, selon l'organisme public FranceAgrimer, dont 700 000 tonnes de plus que prévu hors d'Europe. L'Afrique de l'Ouest a par exemple repris ses commandes avec près de 442 000 tonnes de blé tendre depuis juillet, le double de l'an dernier et la Chine a déjà acquis 144 000 tonnes contre zéro à la même période en 2018.
Autre bonne nouvelle : la demande pour les exportations françaises de blé dur - celui des pâtes et de la semoule est également en hausse en Italie, en Tunisie, au Maroc et en Turquie, le Canada, numéro un mondial, n’ayant pas de quoi fournir cette année.

Présent à Nice le 11 octobre dernier pour une réunion centrée sur les pays méditerranéens, le président des conseillers au commerce extérieur de la France, Alain Bentejac, a mis l’accent sur l’importance du guichet unique de la Team France Export. « Il faut aller dans le sens de l'unification du système, de sa simplification. Nous ne sommes qu'au début de cette initiative. Il faut continuer cet effort, pour aller à l'export de manière généralisée, le plus tôt possible. C'est la réforme du commerce extérieur la plus ambitieuse », a estimé M. Bentejac, interrogé par La Tribune. L’autre axe majeur du moment pour les conseillers au commerce extérieur ? Le renforcement de leur présence au sein des incubateurs d’entreprises et accélérateurs de startup.

A la hausse depuis cinq ans, les ventes du cognac à l’export battent des records. 2020 sera également de bon augure, les conseils de bassin Bordeaux-Aquitaine et Charentes-Cognac, ainsi que les Conseils régionaux Aquitaine et Charentes-Cognac de l'INAO (Institut national de l'origine et de la qualité, sous tutelle du ministère de l'Agriculture) ayant validé à 3400 hectares les limites de plantation nouvelles, présentées par l'ensemble des appellations d'origine protégées (AOP), indications géographiques protégées (IGP), et vignobles sans indication. Un chiffre sensiblement du même ordre qu'en 2019 (3.474 hectares) pour le spiritueux de renom.
Si le marché nord-américain porte 46% des exportations, plus particulièrement les Etats-Unis avec 94 millions de bouteilles, il faut savoir que le cognac, à l'inverse du vin, est épargné par les taxes douanières américaines de 25% qui ont commencé à s'appliquer le 18 octobre dernier.
A ce sujet ainsi que sur le Brexit, l’inquiétude règne parmi les viticulteurs hexagonaux, qui s’estiment « piégés » par des enjeux géopolitiques qui les dépassent, et ont demandé à l’Etat et à Bruxelles de réagir vite, « à la hauteur des enjeux ». Les Etats-Unis sont en effet le premier marché à l’exportation du vin français, avec des achats de 1,6 milliards d’euros l’an dernier. Le Royaume-Uni est le deuxième client avec des ventes de 1,1 milliards d’euros.


Merci de nous avoir suivis et rendez-vous le mois prochain.

Mots clés liés : Alphatrad, Immobilier au Portugal, Salon des 24 heures de l’international, Export, Implantation, Entreprises à l’international, Accident de Lubrizol, Rouen, Blé, FranceAgrimer, Team France Export, Startup, INAO, Cognac, Brexit, Usa, Vin français

Image pour les réseaux sociaux :
 
 
 
 
   

 

Nous Contacter 
 News21.tv disclaims any responsibility for the content of infomercials and film coverage aired on News21.tv